La Ciotat, Ma Ville....

23/01/2017

Hello..... Voilà maintenant un an que je suis installée avec mon mari  à La Ciotat et je m'y sens vraiment très bien. J'ai découvert La Ciotat il y a plus de 3 ans, invitée par de très bons amis, de vrais Ciotadens, Marie et William. J'ai été tout de suite séduite par cette ville où il y a une qualité de vie incroyable. Pour moi c'est la Dolce Vita. Je ne suis pas une fille du Sud, je suis bretonne, et bizarrement je me suis sentie chez moi tout de suite, la proximité de la mer peut-être...

Vendredi soir nous avons assisté à la cérémonie des vœux de Patrick Boré, maire de La Ciotat. Avant son allocution, le service communication de la ville nous a diffusé un film qu'il a réalisé et que j'ai trouvé formidable, avec des paysages paradisiaques, une très belle lumière , et reflétant une ville en plein essor. J'y ai retrouvé tout ce qui fait que j'adore cette ville ...

Via cordata calanques de La Ciotat

 

Après les vœux, nous avons rencontré l'un des deux réalisateurs de ce film Didier Bonnacorsi....et il a gentiment accepté de me faire parvenir une version concentrée de cette réalisation, un teaser d'un peu plus de trois minutes que je vous propose de visionner ci-dessous. Je suis très heureuse de partager ces images avec vous et cela devrait donner à celles et ceux qui ne connaissent pas ma ville, l'envie de la découvrir.

 Réalisation Didier Bonnacorsi et  Flore Amat  service Communication mairie de La Ciotat.

 

Ce qui me plaît à  La Ciotat c'est son dynamisme, l'impression que l'on a d'une cité en évolution, qui s'embellit et qui va de l'avant. Dans les années 80, cette ville a subit une crise importante, la fermeture du poumon de la Ciotat, son chantier naval. Tel un navire qui se détériore progressivement au fond d'un cimetière marin, pendant une vingtaine d'années, la ville s'est alors endormie, sa population a même diminué. Au début des années 2000 une nouvelle équipe municipale a pris les choses en main, et depuis ce temps , la ville a retrouvé de nouvelles couleurs et le chemin de la prospérité.

Le vieux port et les anciens chantiers revivent à nouveau, désormais ce sont des mégas yachts  qui viennent  s'y refaire une beauté. Les zones artisanales et industrielles hébergent des milliers d'emplois et attirent de nombreuses entreprises de pointe. Le front de mer est désormais superbement aménagé, un vrai régal de s'y promener.  On peut rapidement devenir contemplatif devant cette côte sublime.

 Le vieux port au petit matin photo Mme Aime

 

 

Un nouveau casino va voir le jour en juin de cette année et ce sera le premier en France où les jeux seront en partie en plein air (ce qui augure bien d'un climat très ensoleillé et peu pluvieux)....des équipements culturels et sportifs sont réalisés.

Un magnifique théâtre de deux salles, La Chaudronnerie, verra également le jour en juin dans d'anciens ateliers du chantier naval. La première saison théâtrale commencera donc en septembre de cette année. Le délégataire retenu a déjà en charge le Théâtre Marigny à Paris et Le Silo à Marseille . Quand on voit la programmation du Silo on ne peut qu'être impatiente de découvrir le projet ciotaden... Cette offre culturelle supplémentaire après le cinéma l'Eden en 2013 (dont je vous parlerai plus tard ) met La Ciotat, ville de 35 000 habitants, au niveau de cités bien plus peuplées.

 

Projet Théatre La Chaudronnerie La Ciotat

 

Comme je vous l'ai déjà dit, je suis d'origine bretonne, et il était impossible pour moi de vivre loin de la mer. La Ciotat reste en dépit de son évolution, tournée vers la Méditerranée. Son vieux port est plein de charme et vit intensément tout l'été, fréquenté par de très nombreux touristes qui flânent sur les marchés provençaux qui le bordent. Je ne me lasse pas de parcourir le front de mer, ses plages, ses calanques...

Bien sur ce dynamisme économique , cet afflux touristique, cette croissance ont des revers, comme l'augmentation de l'immobilier devant la demande en progression constante, comme le stationnement ou la circulation parfois difficile l'été et quelques incivilités.... On ne peut pas tout avoir.

Mais ce que je retiens avant tout c'est l'attachement que j'ai pour cette ville  où je ne vis que depuis peu de temps.  J'espère vous avoir donné envie si vous passez par La Ciotat de vous y arrêter, de  flâner sur le port ou dans la vieille ville.

 

 

 Le Bec de L'Aigle Photo Mme Aime

 

 

 

https://www.facebook.com/VilledeLaCiotat/

Office du Tourisme : http://www.laciotat.info/

 

Partager sur Facebook
Partager sur Twitter
Please reload

Please reload

Rejoignez moi
Mes derniers post